Paul Eluard - La victoire de Guernica - Alexandre.G

Publié le par 1ères S2 et S3


La victoire de Guernica

1

Beau monde des masures

De la mine et des champs

 

2

 

Visages bons au feu visages bons au froid

Aux refus à la nuit aux injures aux coups

 

3

 

Visages bons à tout

Voici le vide qui vous fixe

Votre mort va servir d’exemple

 

4

 

La mort cœur renversé

 

5

 

Ils vous ont fait payer le pain

Le ciel la terre l’eau le sommeil

Et la misère

De notre vie

 

6

 

Ils disaient désirer la bonne intelligence

Ils rationnaient les forts jugeaient les sous

Faisaient l’aumône partageaient un sous en deux

Ils saluaient les cadavres

Ils s’accablaient de politesses

 

7

 

Ils persévèrent ils exagèrent ils ne sont pas de notre monde

 

8

 

Les femmes les enfants ont le même trésor

De feuilles vertes de printemps et de lait pur

Et de durée

Dans leurs yeux purs

 

  9

 

Les femmes les enfants ont le même trésor

Dans les yeux

Les hommes le défendent comme ils peuvent

 

10

 

Les femmes les enfants ont les mêmes roses rouges

Dans les yeux

Chacun montre son sang

 

11

 

La peur et le courage de vivre et de mourir

La mort si difficile et si facile

 

12

 

Hommes pour qui ce trésor fut chanté

Hommes pour qui ce trésor fut gâché

 

13

 

Hommes réels pour qui le désespoir

Alimente le feu dévorant de l’espoir

Ouvrons ensemble le dernier bourgeon de l’avenir

 

14

 

Parias la mort la terre et la hideur

De nos ennemis ont la couleur

Monotone de notre nuit

Nous en aurons raison.

 

 

 

 

 

 

Paul Eluard (1895-1952), poète français, créateur du surréalisme. Avec André

Breton et Aragon, il fréquente le parti communiste. Il consacre son écriture à la résistance.

Il fit des poèmes engagés tel que Poésie et Vérité et Liberté.

Ici le poème est organisé en strophes numérotées. Il y a un total de quatorze strophes.

Chaque strophe correspond à une image, celles-ci ne sont pas organisées de façon particulière,

mais donnent un sens global au texte. Il n’y a presque pas de ponctuation, sauf un point à la fin.

Les vers constituent eux-mêmes la ponctuation.  Il y a des répétitions dans des mêmes strophes,

voire certaines strophes reprennent des images déjà évoquées. Par exemple : strophes 8, 9, 10,

« Les femmes les enfants on le mêmes trésor

Dans les yeux »

On peut aussi remarquer qu’il n’y a pas de virgules même aux endroits où il pourrait en avoir :

strophe 5 : « Le ciel la terre l’eau le sommeil ».

Les images représentent la guerre et ses causes. Le texte est écrit sans rimes. La victoire de Guernica

est issue d’un bombardement en 1937, cette ville se situe au pays basque.

L’auteur a voulu évoquée principalement ses visions de la guerre.

 

J’aimé ce texte ca r il parle de la guerre de 1939 de façon variée mais tout de même

construite.

Ce sont des images violentes et d’un incroyable réalisme.

 

L'image que j'ai choisis représente la ville de Guernica après le bombardement de 1939. L'effet donné par les tons en gris est celui que je recherchait pour faire ressortir la noirceur de la situation.

Commenter cet article

M.Urnauer 26/05/2009 18:38

Des remarques intéressantes, mais désordonnées : il faudrait mieux les organiser et les enchaîner, pour que ton commentaire gagne en fluidité et en intérêt.