Liberté de Paul Eluard (pauline)

Publié le par 1ères S2 et S3

Liberté
Sur mes cahiers d'écolier
Sur mon pupitre et les arbres
Sur le sable sur la neige
J'écris ton nom
Sur toutes les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J'écris ton nom
Sur les images dorées
Sur les armes des guerriers
Sur la couronne des rois
J'écris ton nom
Sur la jungle et le désert
Sur les nids sur les genêts
Sur l'écho de mon enfance
J'écris ton nom
Sur les merveilles des nuits
Sur le pain blanc des journées
Sur les saisons fiancées
J'écris ton nom

Sur tous mes chiffons d'azur
Sur l'étang soleil moisi
Sur le lac lune vivante
J'écris ton nom
Sur les champs sur l'horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J'écris ton nom
Sur chaque bouffée d'aurore
Sur la mer sur les bateaux
Sur la montagne démente
J'écris ton nom
Sur la mousse des nuages
Sur les sueurs de l'orage
Sur la pluie épaisse et fade
J'écris ton nom
Sur la vitre des surprises
Sur les lèvres attentives
Bien au-dessus du silence
J'écris ton nom
Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J'écris ton nom
Sur l'absence sans désirs
Sur la solitude nue
Sur les marches de la mort
J'écris ton nom
Sur la santé revenue
Sur le risque disparu
Sur l'espoir sans souvenir
J'écris ton nom
Et par le pouvoir d'un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer
Liberté.

 

Liberté, Paul Eluard

 

 

 

 

 

Paul Eluard de son vrai nom Eugène Emile Paul Grindel né à St Denis le 14 décembre 1895 et mort le 18 novembre 1952 était un poète français. Il fut l'un des piliers du surréalisme en ouvrant la voie à une action artistique engagée.

 

 

Le poème Liberté est structuré avec des vers courts: ce sont des vers hétérométriques. Il est constitué de 21 quatrins formés chacun  de 3 heptasyllabes et terminés par un tétrasyllabe. Il est caractérisé par la répétition au début de chaque vers sauf pour les 5 derniers, du terme « Sur »: il s'agit d'une anaphore. On remarque l'absence de rimes, de ponctuations et de strophes, il s'agit de vers libres. On peut alors parler de surréalisme. De plus, le titre du poème et le dernier vers se rappellent, c'est une structure circulaire. Tout au long du poème, on a à la lecture une impression de suspense, car les allusions à différents thèmes sont nombreuses et floues (l'école, la guerre, la nature, les animaux, la solitude, la mort...) A chaque fois que le poète répète le vers « j'écris ton nom » on s'attend à ce qu'il nous désigne le nom d'une personne. Or, contre tout attente, ce n'est qu'à la fin qu'on connaît le thème principal du poème: La Liberté. L'effet de répétition et d'attente mettent en valeur la notion de Liberté.

Les thèmes de ce poème sont l'amour (V19 « Sur les saisons fiancées », V 37 « Sur les lèvres attentives »), la guerre et ses horreurs à travers des connotations évoquant la mort, l'obscurité, la destruction, l'emprisonnement (V7 « cendres », V 56 « mort » , « guerriers »...)

Ce poème fait appel à tous nos sens tels que la vue: couleurs (blanc azur...), l'ouïe (écho...), le toucher (mousse épaisse), l'odorat: (genêt sueurs...), le goût: (pain, fade)

Enfin , le poème est caractérisé par ces antithèses (« V13: jungle et désert »), (V17-18 « nuits et journées ») ...

 

J'ai choisi Liberté car ce poème est très connu. Il a été écrit en 1941 puis lancé par avion sur les maquis, pour donner du courage aux soldats. C'est un symbole pour la France. Ce détail de son histoire a fait qu'il m'a émue. Enfin, on se rend compte que ce poème est et restera toujours d'actualité car le manque de Liberté existe toujours et ce peu importe à quel siècle on vit.

J'ai choisi cette image parce qu'elle correspond au poème et me caractérise car l'équitation est ma passion.

Le cheval c'est la liberté, on n'a plus de limite, on a l'impression de s'envoler.

Quand on galope, le temps s'arrête et on oublie tout.

 

Commenter cet article