Je suis comme je suis - Jacques Prévert ( Mlle N. )

Publié le par 1ères S2 et S3




Je suis comme je suis
Je suis faite comme ça 
Quand j'ai envie de rire
Oui je ris aux éclats
J'aime celui qui m'aime
Est-ce ma faute à moi
Si ce n'est pas le même
Que j'aime chaque fois
Je suis comme je suis
Je suis faite comme ça
Que voulez-vous de plus
Que voulez-vous de moi


Je suis faite pour plaire
Et n'y puis rien changer
Mes talons sont trop hauts
Ma taille trop cambrée
Mes seins beaucoup trop durs
Et mes yeux trop cernés
Et puis après
Qu'est-ce que ça peut vous faire
Je suis comme je suis
Je plais à qui je plais


Qu'est-ce que ça peut vous faire
Ce qui m'est arrivé
Oui j'ai aimé quelqu'un
Oui quelqu'un m'a aimée
Comme les enfants qui s'aiment
Simplement savent aimer
Aimer aimer...
Pourquoi me questionner
Je suis là pour vous plaire
Et n'y puis rien changer.





Né au début du siècle dernier, Jacques Prévert nous livre ici l'un de ses plus beaux poèmes.
En effet, Je suis comme je suis est extrait du recueil " Paroles " qui fut publié en 1946. Ce recueil est placé sous le signe de l’éclectisme dans la mesure où l'on trouve aussi bien des textes courts que des chansons, des histoires, des instantanés ou même des inventaires. Prévert y mélange donc les genres.
 Dans ce poème, trois strophes composées respectivement de 12, 10 et 10 vers en hexasyllabe se succèdent.  Prévert ayant appartenu quelques temps au mouvement surréaliste aimait tordre le cou aux règles de versification classique, tant au niveau du rythme que de la disposition ou de la ponctuation. Par conséquent, on remarque que les vers 19 et 29 sont des quadrisyllabes; créant ainsi un ralentissement manifeste dans le poème.
De plus, les vers ne sont pas rimés ( tels que Prévert voulait les écrire ) et sont ainsi un symbole de liberté juxtaposé au poème mais aussi de légerté. Car c'est bel et bien la légerté qui est ressenti lors de la lecture de ce poème doux et enfantin qui pourrait s'apparenter à une chansonnette douce et sucrée malgré les thèmes durs qui sont mentionnés.
Ce poème fut d'ailleurs adapté à la chanson notamment par Juliette Gréco ou bien Germaine Montero.


 " Les écrits s'envolent, les paroles restent "

Je suis comme je suis.
A peine six mots et voilà que je me reconnais parfaitement dans cette phrase.
Etonnant non ?
...
Et bien non !
Simple mais simpliste. En clair: du grand Prévert. =)

Le même Prévert qui a su éveiller en moi un flot de curiosité qui ne demandait qu'à sortir.
Car c'est bel et bien de la curiosité que j'ai ressenti en découvrant les deux premiers vers de ce génie des mots.
Et oui, j'étais curieuse de découvrir comment Prévert mettrait le point d'honneur à ce poème tout en abordant des thèmes d'actualités tels que la différence et la tolérance.

Comment parler à la fois de la société manipulatrice et dans un même temps du désir de s'affranchir des règles imposées par ceux qui en ont le pouvoir ? Comment parler des sujets tabou tels que la prostitution ?
Et tout ça il y a plus de 60 ans ?!!
Il est vrai que je suis touchée par cette femme qui parle, dans la mesure où elle cherche davantage à se plaire
avant de plaire aux autres. De plus, la vie d'une " putain " n'est pas tous les jours rose et les difficultés qu'elle rencontre ne sont pas communes.

Je suis comme je suis ?
OUI ... et il n'y a rien d'étonnant à cela !

En ce qui concerne l'image, quoi de mieux que Barbie pour représenter une femme qui "s'assume", qui "plait" et qui est bourré de stéréotypes ?
Femme rêvée, femme idôlatrée, femme attendue et recherchée, on se sent à la fois proche et distant de la seule femme au monde qui ne prendra jamais une seule ride... (^^) et qui a déjà charmé le monde entier.
Mais surtout c'est la seule femme qui peut à la fois plaire aux "autres" tout en restant ... Barbie !
( Qui l'eut cru ? )

Les prés verts du Printemps valent bien les poèmes de Prévert =)
( by Mlle N. )

Commenter cet article

Muriel 26/11/2015 19:44

Je l'ai récité devant la classe à 9 ans...OUPS

Jean Claude 09/03/2017 11:29

Ok ta mer

imane 03/02/2015 21:08

merci beaucoup